• tout sur les choux de Bruxelles

    Le chou de Bruxelles est un légume d'hiver. Riche en calcium, en vitamine C et en antioxydants, il contient aussi du soufre: une cuisson dans 2 eaux le rend plus digeste. On peut alors l'utiliser dans de nombreuses recettes.



    Côté diététique: antioxydants, calcium et vitamine C

    Le choux de Bruxelles est plutôt peu calorique (54kcal pour 100g, ce qui est néanmoins supérieur aux autres variétés de choux), et il contient des quantités intéressantes de fibres (une bonne nouvelle pour les transits paresseux). D'un point de vue nutritionnel, c'est un légume vert très intéressant: fortement antioxydant grâce, entre autres, au bêta-carotène qu'il contient, il renferme également beaucoup de sels minéraux (magnésium, phosphore, fer et surtout calcium), ainsi que de la vitamine C (mais comme on le mange cuit, une partie de cette vitamine est détruite lors de la cuisson), de la vitamine E, B5, B6 et B9 (acide folique).


    Conseils de cuisson pour le rendre plus digeste

    Comme tous les choux, notre petit chou de Bruxelles contient une molécule soufrée, responsable de ce goût et de cette odeur caractéristiques. On lui doit les quelques désagréments digestifs que peuvent rencontrer les personnes sensibles (ballonnements, etc.). Pour rendre les choux de Bruxelles (et les autres choux) plus digestes, il suffit de les cuire dans une grande quantité d'eau bouillante, voire dans deux eaux différentes (blanchissement quelques minutes à l'eau bouillante, puis on les égoutte et on les cuit environ 20 minutes dans une nouvelle eau).

    Néanmoins, ce procédé a l'inconvénient de faire perdre au chou, en même
    temps que le composé soufré, une partie de ses vitamines et sels minéraux. Pour conserver toutes les vertus diététiques du choux, préférez une cuisson à la vapeur ou à l'étouffée, avec très peu de liquide.

    Certaines études auraient mis en évidence que le chou de Bruxelles bio,
    cultivé sans engrais ni 
    pesticides, serait plus digeste, avec un goût plus doux. Faites vous-même le test!



    Le choisir et le conserver

    Le choux de Bruxelles frais se conserve jusqu'à une semaine en bas du réfrigérateur. On peut aussi le blanchir quelques minutes avant de le congeler. Pour le préparer, raccourcissez un peu le trognon (pas trop, sinon les feuilles ne tiendront plus!) et ôtez les feuilles extérieures un peu abîmées ou jaunies (un petit chou bien vert et bien serré est d'ailleurs un signe de fraîcheur).



    Côté cuisine: sauté, braisé, avec du porc ou en salade

    Le choux de Bruxelles est délicieux sauté avec un peu de beurre, ou des lardons. Il se marie également avec les oignons ou les châtaignes, et accompagnera merveilleusement bien un gibier, de la viande de porc (côtes, rôti, filet mignon...) ou, pourquoi pas, une carbonnade de boeuf à la flamande! On peut aussi le servir avec de la crème fraîche, ou en gratin, avec une sauce blanche.

    Essayez-le aussi froid, en salade, avec une vinaigrette bien relevée (veillez à ne pas trop le cuire, dans ce cas, afin qu'il garde une bonne tenue). Enfin, ajoutez quelques choux de Bruxelles à votre soupe de légumes (plus pratique que d'acheter -et consommer!- un gros chou vert frisé entier).


    Du chou, oui, mais en bourgeon!

    Tous les choux (il y en a environ 400 variétés) appartiennent à une même espèce botanique: Brassica oleracea. Le choux de Bruxelles en fait partie, mais ce que nous appelons "chou" n'est en fait qu'un bourgeon de chou. Le chou de Bruxelles est en effet un bourgeon qui se développe sur la tige de la plante, à l'aisselle des feuilles.

    Chaque plant de chou donne 20 à 75 petits choux de Bruxelles, que l'on récolte en partant de bas de la tige, et en remontant, au fur et à mesure qu'ils arrivent à maturité.
    En France, ils sont récoltés en hiver. Le Nord de la France, l'Ile de France et le Val de Loire sont les principales régions productrices. Hors saison, il est généralement importé des Pays-Bas.




    Origine du nom "Chou de Bruxelles"

    Le nom "choux de Bruxelles" date du 17ème siècle, époque à laquelle les habitants de Saint Gilles, ville limitrophe de Bruxelles, ont créé et cultivé un nouvel hybride de chou, qui présentait l'avantage de pousser en hauteur et donc d'être très rentable (on peut récolter beaucoup de choux de Bruxelles sur une petite surface cultivée).

    « Pâte feuilletée croquante au jambon et au fromage de chèvreTarte Tatin méditerranéenne aux légumes »
    Delicious

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :